biographie

jrs_portrait_boussols

Bio littéraire complète de Saul est également disponible en anglais et espagnole.
Télécharger le CV: John Ralston Saul

 

John Ralston Saul est un essayiste et romancier primé. Un champion de la liberté d’expression depuis longtemps, il a été élu le Président International de PEN International d’Octobre 2009 jusqu’en Octobre 2015.

 

Saul a un impact croissant sur la pensée politique et économique dans de nombreux pays. Déclaré un «prophète» par le magazine TIME, il est inclus dans

la liste prestigieuse de l’Utne Reader, des 100 plus grands penseurs et visionnaires du monde. Ses 14 œuvres ont été traduites en 28 langues dans 37 pays.

 

Saul est connu partout pour sa trilogie philosophique – Les bâtards de Voltaire: La dictature de la raison en Occident, écrit en grande partie à Eygalières en France; Le compagnon du doute; et La civilisation inconsciente. Cette trilogie a été suivie par une méditation sur son argument d´ensemble – vers l’équilibre.

 

Il est rédacteur en chef du projet Penguin Canadiens Extraordinaires, une série de 18 biographies qui réinterprète des personnages canadiens influents pour un public contemporain en associant écrivains canadiens bien connus avec des personnages historiques, politiques et artistiques importantes à partir de 1850. Sa contribution à cette série est une biographie de Louis-Hippolyte LaFontaine et Robert Baldwin.

 

Son travail le plus récent de la non-fiction, est Le Grand Retour (The Comeback) publié en 2014 et traduit en français en 2015 par Daniel Poliquin sous le titre Le Grand Retour.

 

En 2005, dans Mort De La Globalisation, Saul a averti que, qu’on le veuille ou non, la mondialisation était déjà en train de s’effondrer et que si nous n’avions pas agi rapidement, nous serions pris dans une crise et limités à des réactions d’urgence. Mort De La Globalisation a été réédité en 2009 avec un épilogue à jour qui traite de la crise actuelle.

 

Dans son best-seller national 2008, Mon Pays Métis, Saul a fait valoir que le Canada est une nation de métis, fortement influencé et façonné par des idées autochtones: l’égalitarisme, un juste équilibre entre l’individu et des groupes, et un penchant pour la négociation sur la violence sont toutes les valeurs autochtones que le Canada a absorbées.

 

Il a reçu de nombreux prix nationaux et internationaux pour ses écrits, y compris: la médaille Pablo Neruda, le Grand Prix Manhae de Corée du Sud pour la littérature et le Prix Galaxie Gutenberg de littérature. La Civilisation Inconsciente lui a remporté le Prix littéraire du Gouverneur général du Canada pour les non-fictions, ainsi que le Prix Gordon Montador pour le meilleur livre canadien sur les questions sociales. Ses Réflexions d’un frère siamois a été choisi par le magazine Maclean comme l’un des dix meilleurs livres de non-fiction du XXe siècle. Son roman, Paradis Blues, a remporté le Premio Internazionale Letterario de l´Italie. En 2015 il a reçu le prix mondial de l’humanisme de l’Académie de l’Humanisme de Ohrid en Macédoine.

 

Il a publié cinq romans, dont Mort d´un Général, ainsi que La Trilogie Field, qui traite de la crise du pouvoir moderne et son affrontement avec l’individu (Baraka, ou la vie, la gloire et le destin de Anthony Smith; L´Ennemi du Bien; et Paradis Blues). Son roman le plus récent s´intitule De Si Bons Américains – un roman picaresque dans lequel il observe la vie des nouveaux riches américains des années 90.

 

Président de PEN Canada de 1990-1992 et un membre actif du Centre québécois du PEN international, il a aidé à la création du réseau canadien de PEN Writers In Exile en 2004. Il est membre du Conseil des écrivains et des experts de l’ICORN basé en Norvège (Villes internationales de Refuge Network).

 

Saul est le co-fondateur de l’Institut pour la citoyenneté canadienne (ICC), un organisme de bienfaisance national de promotion de l’inclusion de nouveaux citoyens. Il a fondé le Symposium LaFontaine-Baldwin, une conférence nationale qui met en valeur de grands penseurs canadiens et internationaux et qui invite les Canadiens à se joindre à la conversation nationale sur la citoyenneté et le bien public. Il est également fondateur et président d’honneur de Le français pour l’avenir/French for the Future, une organisation qui avance l’utilisation du français chez les élèves du secondaire, et le Président de honneur de PLAN, une organisation de pointe au service des personnes handicapées.

 

Il est Compagnon de l’Ordre du Canada, Membre de l’Ordre de l’Ontario, Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres de France. Ses 19 doctorats honorifiques vont de l’Université McGill et l’Université du Québec (UQAM), à Montréal, à Herzen Université pédagogique d’État de Saint-Pétersbourg, en Russie.

 

Né à Ottawa, Saul a étudié à l’Université McGill et King’s College, Université de Londres, où il a obtenu son doctorat en 1972.